Prise de position de la CFSB sur la dissémination expérimentale de lignées de blé génétiquement modifiées avec des allèles du gène Pm3

La CFSB a pris position sur la demande d’autorisation B/CH/13/01: elle a conclu à l'unanimité que cette dissémination expérimentale ne représentait qu’un faible risque pour l’homme et l’environnement et pouvait donc être autorisée.

Les lignées de blé génétiquement modifiées contiennent différents allèles du gène Pm3, qui leur confèrent une meilleure résistance à l’oïdium. La dissémination expérimentale aura lieu de 2014 à 2018 sur un site d’essai protégé (Protected Site) de la station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon (ART). Cette dissémination expérimentale fait suite aux essais menés de 2008 à 2011 dans le cadre du PNR 59. A l’époque, douze lignées de blé génétiquement modifiées avec des allèles du gène Pm3 (Pm3a, Pm3b,  Pm3c, Pm3d, Pm3f et Pm3g) avaient été testées en plein champ.

Plusieurs lignées de blé génétiquement modifiées avec des allèles du gène Pm3e ont récemment été développées; testées en laboratoire et en serre, elles ont montré une résistance accrue à l’oïdium. Ces lignées ont maintenant, pour la première fois, été étudiées en plein champ. En outre, quatre lignées issues d’un croisement (soit des « stacked lines » ou « lignées empilées ») et contenant différentes combinaisons de deux allèles du gène Pm3 doivent également être examinées.

Il s’agit de recherches fondamentales dans le domaine de la biologie de résistance des plantes de blé génétiquement modifiées. L’objectif visé est de vérifier si l’impact de ces gènes de résistance est indépendant de l’environnement et quels sont les effets des « lignées empilées » (plusieurs allèles Pm3) par rapport à ceux des lignées simples (un allèle Pm3).

Dans sa prise de position, la CFSB s’exprime en particulier sur les mesures de sécurité garantissant la protection de l’homme, des animaux et de l’environnement. Elle a conclu à la majorité que ces disséminations expérimentales ne présentaient qu’un risque négligeable et pouvaient donc être réalisées.

Prise de position de la CFSB du 30 avril 2013 (en allemand) 

Les demandes ont été déposées le 28 janvier 2013 auprès de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) et autorisées à certaines conditions par décision du 15 août 2013.

Informations de l’OFEV sur la demande d’autorisation B/CH/13/01 (B13001)

Début de la page
Last edition: 18.09.2018

Contact

Commission fédérale d'experts pour la sécurité biologique (CFSB)
Tél.: +41 (0)58 463 03 55
Tél.: +41 (0)58 463 23 12
Fax: +41 (0)58 464 79 78
info(at)efbs.admin.ch

Adresse postale

Secrétariat exécutif CFSB
c/o Office fédéral de l'environnement
CH-3003 Berne

Emplacement

Worblentalstrasse 68
3063 Ittigen

Horaire des transports publics
Entrez "Papiermühle" comme destination